26/08/2005

Rappel pour réussir un régime

 

Comment suivre un régime pendant une longue période sans craquer ?

 

Pour que vous ne craquiez pas, votre régime doit éviter les pièges suivants :

 

- être trop restrictif,

- vous interdire tous les "aliments plaisir",

- vous obliger à changer radicalement vos types de repas (cuisinés ou rapides) et vos choix d'aliments,

- vous priver de vos repas conviviaux, de fête, de famille...

- vous imposer un régime figé pour toute la durée de votre amaigrissement.

 

Autrement dit, votre régime ne doit pas vous imposer trop de contraintes difficiles à suivre sur le long terme.

 

 

Pour que réussissiez dans votre démarche d'amaigrissement puis de stabilisation de votre poids, votre régime doit répondre aux conditions suivantes :

- Être le moins restrictif possible :

Il s'agit de calculer, à partir de votre bilan nutritionnel (analyse de votre alimentation), la plus petite réduction calorique nécessaire pour vous faire maigrir, ceci en tenant compte de vos spécificités. Ainsi vous n'aurez pas faim et vous éviterez les grignotages.


- Vous garder le plaisir de manger :

Il est indispensable que vous retrouviez, dans votre régime, certains de vos "aliments plaisir", même les plus "riches". Pour l'un, ce sera l'apéritif ou le verre de vin, pour l'autre ce sera la pâtisserie ou le plat en sauce...
Généralement, ces aliments tabous sont bannis dans un régime amaigrissant standard.


Bien sûr, se faire plaisir, ne veut pas dire consommer tous les jours et en grande quantité les aliments très "riches", gras, sucrés et trop d'alcool. Mais on peut se faire plaisir de temps en temps, tout en maigrissant, cela est même indispensable pour le moral et pour "tenir" dans le temps.
C'est pourquoi, la répartition des aliments prescrits dans un régime doit se faire au niveau de la semaine et non pas au niveau de la journée, comme pour la plupart des régimes standards.
Ainsi, un régime calculé et présenté sous la forme d'un plan alimentaire hebdomadaire est la meilleure solution pour pouvoir vous autoriser de temps en temps vos "aliments plaisir". Ces derniers sont, bien entendu, prescrits à une fréquence et une quantité bien précises au cours de la semaine, dans le respect de l'équilibre alimentaire et de la ration calorique journalière moyenne définie pour vous.

Il vous sera d'autant plus facile, psychologiquement, de contrôler un peu plus votre alimentation au quotidien sachant que vous pourrez vous faire plaisir à certains repas conviviaux.
 

- Respecter votre mode de vie :

Si, par exemple, au déjeuner, vous manquez de temps ou si vous n'avez pas la possibilité de prendre un repas complet, votre régime doit prévoir un repas rapide pour vos journées de travail, tout en tenant compte de vos goûts et de vos possibilités. Ce repas pourra par exemple comporter un sandwich, une salade composée ou un autre plat snack.

De même, si vous ne pouvez pas prendre de petit déjeuner ou au contraire si vous souhaitez des petites collations entre les repas, votre régime doit respecter votre rythme et vos besoins.

Votre régime doit s'adapter à vous, à vos contraintes sociales et professionnelles, ce qui est la condition essentielle pour ne pas craquer.


- Évoluer en fonction de votre perte de poids et de vos souhaits :

Il est indispensable que vous ne vous sentiez pas seul(e) face à un régime figé.

Votre régime doit être adapté autant de fois que cela est nécessaire :
- si vous maigrissez trop vite ou pas assez vite,
- quand vous avez atteint votre objectif de poids,
- si vous changez de mode de vie avec de nouvelles contraintes alimentaires,
- si vous avez tout simplement des petites envies alimentaires.

En faisant évoluer votre régime, vous ne vous lasserez pas et après l'amaigrissement, vous pourrez stabiliser votre poids d'autant plus facilement et le plus naturellement possible.

09:37 Écrit par Ysaline | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

je n'arrive pas à me motiver pour maigrir, quel est le déclic ? merci pour votre aide
Cordialement

Écrit par : CARTHONNET Edith | 10/11/2009

Les commentaires sont fermés.