22/08/2005

Quelques idées... en B

 

Une grande source de vitamine C est contenue dans les baies et les fruits rouges. Ils contiennent des anti-oxydants et sont peu caloriques

 

La banane est un fruit particulier par sa richesse en glucides, la même que celle des pommes de terre, des pâtes, du riz et des légumes secs cuits.

Ces glucides sont de l’amidon mais ils se transforment en partie en fructose en glucose au fur et à mesure du mûrissement de la banane. La banane est tout à fait indiquée pour les sportifs à cause de l’énergie qu’elle apporte rapidement et de sa richesse en potassium, efficace contre les crampes post effort et pour les enfants : c’est un goûter beaucoup plus salutaire, par sa richesse en glucides et son absence de lipides, que des biscuits ou des viennoiseries.

Les bananes ne font pas grossir : elles sont même un coupe-faim indiqué dans le cadre d’un régime hypocalorique car elles n’apportent que des glucides (et d’autres nutriments) et pas de lipides.

  

Banane plantain : elle est plus grosse et plus longue, a une peau verte, une chair est ferme, farineuse et peu sucrée. Il en existe différentes variétés. Elle se cuit de 15 à 45 min.

 

Le beurre est issu de la crème : il en faut 3 kg pour en fabriquer 1 kg.

Tous les beurres, sauf les allégés, contiennent légalement 15,5% d'eau et 83 % de matières grasses, essentiellement saturées et riches en cholestérol. Un bon beurre se caractérise par son goût de noisette si particulier. On distingue le beurre :

- Cru            : la crème n'a pas été pasteurisée ; saveur un peu plus acide ; rancit vite.

- Extra-fin     : crème pasteurisé ; aucune congélation ni surgélation ; le beurre des Charentes et celui d'Isigny sont sous appellation d'origine contrôlée (AOC). 

- Fin             crème pasteurisé ; congélation ou surgélation possible.

- Demi-sel      contient de 0,5 à 3 % de sel ajouté.

- Salé           contient plus de 3 % de sel ajouté.

- Allégé       taux de matières grasses entre 41 et 65 % ; crème pasteurisée enrichie de gélatine et d'amidon ou de fécule ; beaucoup plus riche en eau : 51 % ; supporte mal la chaleur.

 

Les " Matières grasses laitières à tartiner " : ont l'allure du beurre mais ne sont pas du beurre ; elles sont à base de lait et additionnées d'huile de canola ou d'olive mais peuvent encore contenir 42% de graisses saturées.

 

Le beurre doit toujours être conservé au réfrigérateur pour éviter son rancissement rapide. Plus il chauffe, plus il fume. Cette fumée contient certains acides gras volatiles. De l'acroléine, substance âcre se forme. Elle n'est pas toxique mais simplement irritante pour la muqueuse de l'estomac.

Mieux vaut ne pas cuisiner au beurre car il supporte mal une chaleur élevée. En revanche, il convient pour les sauces (béarnaise, hollandaise, etc.) qui se montent basse température.

 

Le beurre est riche en vitamine A (une des meilleures sources alimentaire), en carotènes et renferme aussi un peu de vitamines D. Les taux sont variables avec les saisons. Il est aussi riche en acides gras saturés et en cholestérol, c'est pourquoi il est immédiatement interdit dès que le cholestérol sanguin s'élève un peu ou en cas de maladie cardio-vasculaire grave. Mais il n'est pas un poison violent pour autant : il ne " donne " pas de cholestérol.

Une consommation allant de 15 à 25 g par jour est raisonnable. Les quantités de corps gras à consommer chaque jour varient en fonction des besoins énergétiques.

Les beurres allégés et les matières grasses laitières à tartiner contiennent moins d'acides gras saturés et moins de calories. En remplaçant le beurre par une graisse polyinsaturée ou une pâte à tartiner monoinsaturée vous contribuerez à baisser votre taux de cholestérol.

Une crème renversée faite maison et réalisée avec du beurre allégé et du lait écrémé ne perdra rien de sa saveur et contiendra beaucoup moins de lipides.

 

Pris en petites quantités, l'alcool en général et la biÈre en particulier augmentent le taux de bon cholestérol et abaisse le taux du mauvais. Des doses comprises entre 7 et 9 g d'alcool par jour sont à préconiser. Attention toutefois aux effets secondaires peu désirables : risque d'hypertension, de goutte, apparition de certains cancers (côlon, rectum, voies urinaires, poumon, sein, …). L'alcool reste donc à consommer avec modération.

 

Les biscuits sucrés sont souvent riches en sucre et en graisse saturées, mais ils peuvent être utiles en tant que source immédiate de glucides. Si vous cherchez un en-cas contenant moins de lipides, choisissez des fruits frais ou des fruits secs ou encore un pain suédois ou un gâteau de riz avec du fromage frais.

Autre solution : en confectionnant vous-même vos pâtisseries, vous pourrez en réduire la teneur en sucres et en lipides.

 

Tout comme les autres céréales complètes, les biscuits de cÉréales ne contiennent généralement pas de sucre, sont pauvres en lipides et riches en fibres. Ils constituent une excellente manière de commencer sa journée.

 

Le brocoli est une riche source de vitamine C et d'acide folique et ont aussi des propriétés antioxydantes.

 





16:23 Écrit par Ysaline | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Super intéressant ! Merci pour vos conseils :-)

Écrit par : Blondie | 23/08/2005

Les commentaires sont fermés.