22/08/2005

Finies les vacances !

 

Finies les vacances !

Côté bilan, je suis plutôt contente de moi : je pensais que ces trois semaines me seraient fatales mais non (je m'y étais pourtant préparée) : j'ai réussi à équilibrer.

Je me suis pas privée de faire quelques petits repas pas franchement diététiques (un resto, une fondue bourguignonne et une raclette....), mais, le lendemain, je faisais plus attention. résultat... poids resté stable ! J'ai donc réussi à me faire plaisir sans regrets.

 

Pour le resto, nous nous sommes régalés avec un menu de poissons..... pour ça, je n'ai aucun mérite de n'avoir pas grossi : c'était super-diététique puisque c'était du saumon cru mariné au citron et du loup cuit à la vapeur le tout accompagné de petits légumes frais !

 

Pour la fondue, j'ai fait attention à la sorte de viande : j'ai pris du boeuf bien maigre, du blanc de poulet et de la dinde (pour moi ; les autres avaient du porc et des petites boulettes de haché). Pour les sauces, j'ai réduit les portions que je me réservais habituellement.

Et pour ne pas manger de trop, j'avais déposé dans mon assiette la quantité de viande que je m'autorisais (200 g). Comme accompagnement, j'ai évidemment fait l'impasse sur les frites (c'était pourtant ce que l'on mangeait chez moi quand j'étais petite fille : une fondue bourguignonne accompagnée de frites...) pour avantager des petits pains (un pour moi) et surtout une assiette de légumes variés : carottes râpées, soja.... Quand je sortais ma viande de l'huile, j'égouttais bien... et je mangeais aussi la viande crue.... mais tout le monde n'est pas comme moi !

 

Pour la raclette, j'ai trouvé une astuce sympa : de la tomme light (à 15% de matières grasses) et d'autres fromages allégés (Loo, Saint Martin, Nazareth). De nouveau, je n'ai pas imposé mon choix aux autres qui avaient leur propre fromage spécial raclette.

Je me aussi suis préparé ma petite assiette variée avec la quantité à ne pas dépasser (une petite tranche de chaque).

Comme charcuterie j'ai aussi diminué la ration habituelle et mangé 4 tranches de viande des Grisons ainsi qu'une tranche de jambon italien.

J'ai ajouté une pomme de terre et là aussi, beaucoup de légumes : carottes, soja, salade, céleri, oignon frais et au vinaigre, cornichons......

 

Pour éliminer, il aurait fallu des promenades, mais, vu le temps @@@@ (propos auto-sensurés) que l'on a eu, nous sommes allés à la piscine faire quelques longueurs.

 

J'ai aussi mangé beaucoup de poisson : en boîte (au naturel bien sûr), frais à la vapeur, du surimi.....

Découvert de nouveaux thés et une nouvelle boutique bio.

 

Cela peut paraître faire beaucoup de chichis, mais, depuis que j'ai découvert la diététique, ces réflexes commencent à devenir familiers... et automatiques.

Il y en a qui ne supporteraient pas de peser leurs aliments ce chaque repas, mais moi, je le fais (pas tout le temps, mais quand même souvent).

Cela m'a réussi et m'encourage dans mon effort.

Evidemment, quand je suis au restaurant, je n'ai pas une machine à claculer dans la tête pour additionner lipides, glucides, protéines et calories ! Il y a une limite à ma manie !

 


13:07 Écrit par Ysaline | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.