12/08/2005

Le vrai et le faux des régimles protéinés... conseils pour ne pas perdre le moral

 

Parlons un peu des repas en sachets

 

Avec une diète protéinée, on ne souffre pas de la faim... : Vrai

Pourtant, vu le peu de calories ingérées (entre 500 et 1 000), il y a de quoi avoir faim ! 500 cal., c'est l'équivalent d'une petite portion de frites maison... pour la journée ! L'explication tiendrait au phénomène de cétose : en l'absence de glucides dans l'alimentation, le corps cherche dans la masse grasse l'énergie nécessaire pour fonctionner : les restrictions alimentaires provoquent une perte de poids, mais ces kilos sont pris aussi bien dans la masse grasse que dans la masse maigre et ce sont les muscles qui fondent. La dégradation de ces réserves adipeuses entraîne la formation de corps cétoniques, diminuant la sensation de faim. Ce phénomène, bien connu des grévistes de la faim et des ascètes, s'arrête dès que l'on reprend une alimentation normale.

Bien qu'hypocaloriques, les régimes protéinés contournent cet inconvénient, car la quantité de protéines ingérées permet de préserver cette masse maigre. Cela ne signifie pas pour autant que vous allez développer votre masse musculaire : les muscles se construisent seulement lorsqu'ils sont sollicités par l'effort. Si vous avalez des protéines sans faire de sport, vous ne prendrez pas un gramme de muscle : pour faire du muscle, les body-builders s'entraînent et augmentent leurs apports en protéines pour fabriquer du tissu musculaire.

 

...et on perd du poids : Vrai... et faux :

Ça marche... le temps du régime : moins 5 kg, moins 12 kg, moins 20 kg : les témoignages abondent et le nombre de kilos envolés en un temps record impressionne (la durée de ces régimes varie entre deux à trois semaines, suivie généralement de quinze jours de stabilisation et c'est surtout là que le bât blesse : lorsqque vous faites un régime, ne perdez jamais à l'esprit que la période de stabilisation est de  10 jours par kilo de poids perdu !.)

C'est après le régime que les choses se corsent (et pas seulement les régimes protéinés) : l'augmentation de la ration calorique quotidienne, qui intervient une fois la diète terminée, provoque une reprise de poids. Et plus la perte aura été rapide et importante, plus la reprise sera nette. Les conseils de stabilisation visant à réintroduire progressivement glucides et lipides ne tiennent pas la route : une fois autorisé le retour des aliments interdits, l'envie est grande de les consommer en excès. Et le miracle prend des allures de mirage ; 95 % des régimes se soldent par un échec : trois à cinq ans après, les patients affichent trois kilos de plus par rapport à leur poids initial.

De plus, le régime protéiné en sachets accentue les troubles du comportement alimentaire en perturbant les sensations de faim et de rassasiement. Les personnes qui gardent un poids constant sans faire de régime réussissent cette prouesse de façon inconsciente grâce à une régulation d'ordre physiologique. Or la diète protéinée ne favorise pas l'acquisition de cette régulation. Pour maintenir son poids, il faut se surveiller en permanence, ce qui, bien sûr, est impossible. Les repas deviennent un vrai casse-tête où le plaisir répond aux abonnés absents et, un beau jour, on finit par craquer. Déçu, on est tenté de recommencer une nouvelle diète protéinée... Au bout de plusieurs tentatives, s'installent une logique d'échec et un sentiment de dépréciation qui peuvent conduire à la dépression.

 

Faut-il pour autant bannir le régime protéiné ? S'il ne doit pas être considéré comme une recette miracle, il serait tout aussi stupide de le frapper d'ostracisme. Pour certains, il peut constituer un outil pour perdre du poids. Pour d'autres, il ne fera qu'alourdir une relation déjà conflictuelle à la nourriture. Or, la solution pour devenir mince, et le rester, passe justement par une transformation de cette relation...



15:54 Écrit par Ysaline | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

moui il n'y a pas de secret, en fait : manger sainement (majorite de fruits et de legumes), pas de boissons, au moins 30 min de marche par jour... et compter sur le long terme :p

Écrit par : vanessa | 13/08/2005

aleine de cowboy les gents qui font ce regimes sentent mauvais du bec ,,,, le prix pour maigrire ne dois pas vous rendre socialement infrequantable !! ... de plus , plus les ronds deviennent carre moins ils sont sympat . ...

Écrit par : zelda | 15/08/2005

Les commentaires sont fermés.